ksar Seghir

Qsar Seghir

La ville aujourd’hui ruinée de Qasr al-Saghir occupe un emplacement stratégique sur la côte septentrionale de la péninsule tingitane, au fond d’une baie protégée par un contrefort naturel. Une occupation phénicienne puis romaine du site semble avérée et, lors de la conquête islamique, une forteresse y fut édifiée. Sous les Almoravides (1056-1147), le site fut transformé en forteresse militaire d’où s’embarquaient les troupes musulmanes à destination de l’Espagne. Les Almohades (1130-1269) en firent un important centre de construction navale, rebaptisé Qasr al-Majaz (château du passage). En 1287, le sultan Abû Ya’qûb Yûsuf le fit fortifier d’une enceinte circulaire couronnée de bastions et percée de portes monumentales. Pendant la période Wattaside (1428-1549), le site perd son rôle militaire. Il reste cependant indépendant et prend le nom de Qasr al-Saghir (petit château), continuant à servir de port d’embarquement pour des provisions à destination de l’état nasride de Grenade. En 1458, les Portugais prirent la ville et y édifièrent une forteresse. Leur domination dura plus d’un siècle avant la reconquête marocaine.

Share on Google Plus

About voyagesm

Nous sommes une équipe de professionnels du tourisme au Maroc avec une grande expérience dans la créationVoyagesm est une philosophie de Voyage, une façon d'être axée sur le partage, la convivialité et les rencontres humaines.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire