Zaouia Moulay Abdellah Cherif (1596-1678) (Ouezzane)


Moulay Abdellah Cherif, grand maître du soufisme et descendant d'Idriss II, créa à Ouezzane en 1649 une zaouïa, centre religieux et savant. Berceau de la confrérie religieuse des Taïbia, cette zaouïa devint au cours des XVIIIe et XIXe siècles un centre politique et spirituel important. 
Le saviez-vous? Ouezzane est une de rares villes anciennes à n'être pas ceinte de remparts. Il y a absence totale de murs crénelés et de portes fortifiées monumentales comme partout ailleurs au Maroc. Cette particularité réside sans doute dans l'histoire de la ville. La puissance de la confrérie Ouazzania la mettait probablement à l'abri des menaces, de mêmes le caractère sacré de la cité pour les croyants la rendait inviolable à leurs yeux. La présence du mausolée de Moulay Abdallah Chérif et celui du rabbin faiseur de miracles Rabbi Amram Ben Diwane font de Ouazzane une ville doublement sainte.
La ville porte également le nom de Dar dmana (Maison de la sureté/garantie).


Share on Google Plus

About voyagesm

Nous sommes une équipe de professionnels du tourisme au Maroc avec une grande expérience dans la créationVoyagesm est une philosophie de Voyage, une façon d'être axée sur le partage, la convivialité et les rencontres humaines.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire