Taza, la ville oubliée

La Médina de Taza n'a rien à envier aux autres Médinas du Maroc ancestral. Taza-Al Oulia (haut) s'enorgueillit, elle aussi, de son patrimoine historique, murailles, portes, forteresses, bastions, palais, méchouar, mosquées, mausolées, Zaouiyas, places, foundouks, ruelles et autres anciennes demeures à l'art architectural hispano-mauresque. Seulement, la Médina de Taza est méconnue et marginalisée et sombre dans l'oubli.
Les historiens attestent que Taza fut la première capitale de la dynastie Alaouite. Le Sultan Moulay Rachid, devenu maître du Maroc Oriental, fit de Taza sa première capitale en y installant son palais Dar Al Makhzen au sud de la ville. D'ailleurs, tout au long de l'histoire de Taza, dont les traces remontent à la préhistoire, la cité a constitué une forteresse importante et une puissante plage d'armes pour les dynasties régnantes au Maroc en raison de sa position stratégique, à telle enseigne qu'au temps des Mérinides, on a compris que quiconque est maître de Taza ne tarde guère à s'emparer de Fès.

Share on Google Plus

About voyagesm

Nous sommes une équipe de professionnels du tourisme au Maroc avec une grande expérience dans la créationVoyagesm est une philosophie de Voyage, une façon d'être axée sur le partage, la convivialité et les rencontres humaines.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire